Au delà de la victoire des locaux de l’étape, Trésors de Tahiti, qui a enorgueilli les Polynésiens, cette première édition du Grand Pacifique des Jeux a été un très beau succès sportif.

Cette dernière journée courue jeudi 15 novembre, indécise jusqu’au dernier moment, a tenu en haleine le public qui a suivi la course sur Polynésie La 1èreet sur Tahiti Infos. Si Trésors de Tahiti a réussi à retourner la situation au terme du dernier raid dans le lagon de Bora Bora, Oman Sail a montré qu’ils étaient bel et bien un équipage redoutable et complet. Les Omanais seront d’ailleurs couronnés du premier titre de champion du monde de Diam24. Leur prix leur sera remis au Salon Nautique de Paris, en décembre prochain.

Le nouveau mais expérimenté équipage Mood, co-skippé par Damien Iehl et Aurélien Ducroz, a su jouer les trouble-fêtes dès Tahiti après avoir remporté le raid entre Tahiti et Moorea. Si Mood complète le podium en s’octroyant la  3place au classement final, leur bateau a remporté haut la main le prix du « Plus Beau Bateau du GP Pacifique des Jeux » par l’ensemble des photographes présents !

>> Retrouvez le classement final du Grand Prix Pacifique des Jeux 2018

A la 4place, les jeunes Genevois du CER ont impressionné par leur régularité. Leur victoire sur le tout dernier raid coefficient 0,5 est venue récompenser leurs efforts. En terminant devant leur compatriote Bernard Stamm sur Cheminées Poujoulat, ils ont pris un tout autre statut. Les Cheminées ont, eux, du mal a trouvé le bon tempo alors qu’avec leur expérience du large et leur ancienneté, ils étaient les favoris du Grand Prix.

Arrivé en « touristes », Team Merlin a réussi quelques beaux coups d’éclat notamment en terminant 5du raid Raiatea-Bora Bora devant les pros de Cheminées Poujoulat. Mais Benoit Champahnac, Eric Morvan et Olivier Molard, accompagnés de leur épouse et pour certains de leurs filles, l’objectif de découvrir les paysages polynésiens tout en régatant, le contrat est plus que rempli.

Fermant la marche, les deux équipages tahitiens, Trésors de Tahiti Espoirs et Team SCEAP ont impressionné par leur abnégation et leur courage. L’organisation du Grand Prix Pacifique des Jeux est très heureuse d’avoir donné l’opportunité à ces jeunes talents tahitiens de s’exprimer dans une compétition internationale.

Au total des points, Trésors de Tahiti Espoirs termine devant avec en plus le Prix de la Combativité remis des mains de Guillaume Reynaud, directeur marketing de la Pacifique des Jeux. Meilleurs classés de l’épreuve des équipages et n’ayant jamais participé au Tour Voile, ils auront l’honneur d’être invités à l’édition 2019 du Tour Voile en juillet prochain. Team SCEAP  finit dernier du classement mais vu leur peu d’entrainement, les jeunes du Yacht Club de Tahiti à Arue ainsi que leur coach à la barre, Didier Arnould peuvent être fiers de leur participation.

Tous les partenaires du Grand Prix Pacifique des Jeux tiennent à féliciter tous les participants de cette 1ère édition et leur donnent rendez-vous en 2019 !